Dafne

COMPOSITEUR Giulio CACCINI / Jacopo PERI / Jacopo CORSI
LIBRETTISTE Ottavio Rinuccini

 

Pastorale réalisée – à titre expérimental – dans le cadre de la seconde Camerata florentine, commencée en 1594/95. Elle fut exécutée à Florence, au Palazzo de Jacopo Corsi (1561 – 1604), dilettante florentin, chez qui se tenaient les réunions de la Camerata, le 1er février 1598, avec la chanteuse Vittoria Archilei (*) dans le rôle de Dafne et Peri lui-même dans celui d’Apollon.

(*) Vittoria Archilei (1550 ou 1560 -1640), surnommée par Peri, qui l’appréciait beaucoup, l’Euterpe de notre temps. Elle n’était point belle, mais ornait le chant écrit, de longs « giri » et « gruppi » qui étaient fort à la mode.

Le Grand-Duc Ferdinand Ier et la Grande-Duchesse de Toscane Christine, fille de Charles II, duc de Lorraine, le cardinal Francesco Maria Borbone Del Monte, et le cardinal Alessandro Damasceni Peretti di Montalto, ainsi qu’une foule de gentilshommes assistaient à la représentation.

L’a priori n’était guère favorable : on pensait que le chant allait alourdir la parole et engendrer l’ennui, et même Rinuccini doutait. Aussi la révélation fut-elle totale : Le plaisir et la stupeur, qui saisirent l’âme des auditeurs devant ce spectacle si nouveau, ne se peut exprimer. Et il n’y eut personne qui ne sentît qu’on était en présence d’un art nouveau. L’oeuvre fut reprise trois années de suite, au carnaval, avec le même succès.

Selon Castil-Blaze : La conduite de la pièce et la beauté de la musique la firent considérer comme un chef d’oeuvre.

Le livret, en un prologue et six scènes, est inspiré des Métamorphoses d’Ovide. Il fut imprimé en 1600, puis à nouveau en 1604.

L’ouvrage fut revendiqué par Caccini, mais est le plus souvent attribué à Peri, avec quelques fragments composés par Corsi.

La musique est perdue, mais deux extraits furent découverts au Conservatoire de Bruxelles, et publiés in Musikalisches Wochenblatt, le 19 juillet 1888..

Pour plus de détail, voir : Mais qui a composé le premier opéra italien ?

 

Personnages : Ovidio, Venere, Amore, Apollo, Dafne, Messager, Chœurs de Nymphes et de Bergers

Livret (en italien) : http://www.librettidopera.it/dafnecp/dafnecp.html

 

 Synopsis

Prologue

Sc. 1 – le chœur des Nymphes et des Bergers exprime leur terreur de voir se réveiller le redoutable serpent Python. Ils implorent Apollon.

 

Représentations :

 Festival Mediceo di Artimino – 2000 – Ensemble Strumentale “Musica Figurata” – direction artistique Nella Anfuso – avec Hollie Grey, Rosita Santi