Les Nuits de Sceaux

COMPOSITEUR Nicolas BERNIER
LIBRETTISTE Pierre-Charles Roy
DATE DIRECTION EDITEUR NOMBRE LANGUE FICHE DETAILLEE
2004 Patrick Cohën-Akenine Alpha 1 français

 

Intermèdes composés pour les Grandes Nuits de Sceaux, organisées par Anne-Louise-Bénédicte, duchesse du Maine (*), en 1714.

La duchesse du Maine

(*) Anne-Louise de Charolais (1676-1753), fille de Henri Jules de Bourbon, duc d’Enghien, dit Monsieur le Prince, lui-même fils du Grand Condé, et de Anne de Bavière-Palatin, dite Madame la Princesse. Elle épousa, en 1692, Louis-Auguste de Bourbon, duc du Maine, premier fils légitimé de Madame de Montespan et de Louis XIV. En 1700, elle s’installa au château de Sceaux, construit par Claude Perrault pour Colbert. Elle y organisa les fameuses Nuits de Sceaux du 31 juillet 1714 au 15 mai 1715.

 

Premier intermède : Apollon ou le Dieu du Jour (personnages : Apollon, la Nuit, Comus), cantate composée pour la IIIe Nuit, en août 1714.

Second intermède : L’Aurore (personnages : Mercure, l’Aurore, deux Muses), composée pour la VIIIe Nuit, en septembre 1714.

 

“Le duc de la Force et la marquise de Charost présidèrent la huitième nuit, qui ne fut pas des plus brillantes, bien qu’elle comprît quatre intermèdes. C’était d’abord une scène entre Minerve et les hiboux, qui n’avait rien de récréatif, poésie de M. de la Force et musique de Bernier, puis une scène jouée par les acteurs de l’Opéra, une parodie de Roy sur les amours de Thétis et de Pélée, et une autre petite pièce exécutée par les acteurs de la Comédie Italienne. La fête se terminait par une cantate de Roy, musique par Bernier et dans laquelle figuraient Mercure, l’Aurore et les Muses.” (A. Jullien)

 

Les Grandes Nuits de Sceaux : histoire, détail

 

Représentations :

 

Orléans – 17 octobre 2003 – Orangerie du château de Sceaux – 25 octobre 2003 – version de concert – Les Folies Françoises – dir. et violon solo Patrick Cohen-Akénine – avec Isabelle Desrochers, Hanna Bayodi, Alain Buet, Robert Getchell