Polydore

COMPOSITEUR Jean-Baptiste STUCK
LIBRETTISTE Jean-Louis-Ignace de la Serre ou Simon Pellegrin

    

Tragédie lyrique en cinq actes et un prologue, sur un livret de Jean-Louis-Ignace de la Serre, sieur de l’Anglade (1662 – 1756) ou de l’abbé Pellegrin, selon les sources, représentée à l’Académie royale de musique, le 15 février 1720.

La distribution réunissait : Le Mire (Neptune), Murayre (Un Triton), Mlle Tulou (Vénus), Mlle Rousseau (Thétis) dans le prologue, Du Bourg (Polymnestor, roi de Thrace), Mlle Antier (Ilione, fille de Priam, femme de Polymnestor), Mlle La Garde (Déidamie, fille d’Achille), Jacier (Sthénulus, général de la Grèce), Arteau (Timante, vieillard Troyen), Thévenard (Polydore, fils de Priam), Le Mire (Le Grand-Prêtre de l’Hymen), Arteau (L’Ombre de Déiphile), Murayre (Un Thrace, un Grec).

Une reprise eut lieu le 21 avril 1739, avec “des changements et des augmentations”, avec Dun (Neptune), Jélyotte (Un Triton), Mlle Julie (Vénus), Mlle Fel (Thétis) dans le prologue, Albert (Polymnestor), Mlle Antier (Ilione), Mlle Pélissier (Déidamie), Méchain (Sthénulus), Cuvillier (Timante), Le Page (Polydore), Mlle Erémans (Théano), Dun (Le Grand-Prêtre de l’Hymen), Gallard (L’Ombre de Déiphile), Murayre (Un Thrace, un Grec).

L’argument tourne autour de Polydore, fils de Priam, tué par Polymnestor, roi de Thrace, pour s’emparer de ses trésors.

 

Ce fils de Priam, tué par Polymnestor, Roi de Thrace, pour s’emparer de ses trésors, a fourni le sujet d’une Trag. & d’un Opé. La Trag. est de l’Abbé Pellegrin, & fut représentée avec succès le 6 Nov. 1705 : c’est sa premiere piece. L’Opéra est le 97me. Les paroles en sont de La Serre, & la musiq. de Batistin : la premiere représentation s’en donna le 15 Fév. 1720, & il n’est ni imprimé, ni gravé en musique. Le Prol. se passe entre Neptune, Venus, Thetis, & leur suite. Il fut remis en 1739 avec des changemens & des augmentations. (de Léris – Dictionnaire des Théâtres).