CD Moro per amore

Moro per amore

COMPOSITEUR Alessandro STRADELLA
LIBRETTISTE Flavio Orsini

 

ORCHESTRE Alessandro Stradella Consort
CHOEUR
DIRECTION Esteban Velardi

 

Filandro Marco Beasley ténor
Lindora Marco Lazzara contralto
Rodrigo Riccardo Ristori basse
Eurinda Roberta Invernizzi soprano
Fiorino Maria Grazia Liguori soprano
Feraspe, Floridoro Valeria Matacchini contralto
Lucinda Silvia Piccolo soprano

 

DATE D’ENREGISTREMENT novembre 1992
LIEU D’ENREGISTREMENT Rome
ENREGISTREMENT EN CONCERT

 

EDITEUR Bongiovanni
COLLECTION DAM
DATE DE PRODUCTION 1994
NOMBRE DE DISQUES 3
CATEGORIE DDD

 

Critique de cet enregistrement dans :

Opéra International – juin 1994 – appréciation 4 / 5

« Dans cet enregistrement, l’ensemble instrumental ne comporte que quatre instruments de dessus (deux violons et deux flûtes) pour sept instruments de continuo. Et c’est tant mieux. Son directeur musical, Esteban Velardi, a étonnamment bien compris la cohérence et la mobilité de cette écriture musicale. Pas un instant l’ennui ne gagne, la sonorité est heureuse, le continuo joliment varié. Les quatre sopranos sont fort bien distribuées, notamment Roberta Invernizzi (la reine Eurinda), au tempérament dramatique convaincant, et Maria Grazia Liguori (le page Fiorino). La basse Riccardo Ristori tire dignement son épingle du jeu dans son rôle, un peu pesant, de basse noble. Par contre, les deux altos, l’une féminine, Valeria Matacchini (le prince de Chypre, Feraspe) dont la voix engorgée se débat dans un rôle trop grave pour elle, et l’autre masculin, Marco Lazzara (la nourrice Lindora) dont l’émission vocale est trop appuyée, ne sont pas dignes de figurer dans une telle production discographique. Il en va de même pour le ténor Marco Beasley (Filandro, l’ambassadeur de Naples), en raison d’une émission trop ouverte et d’un défaut de musicalité. »