Il Vologeso (1766)

COMPOSITEUR Niccolo JOMMELLI
LIBRETTISTE Mattia Verazi d’après Apostolo Zeno
DATE DIRECTION EDITEUR NOMBRE LANGUE FICHE DETAILLEE
1998 Frieder Bernius Orfeo 3 italien

Opéra créé en 1766 à Ludwigsburg, sur un livret

 

Argument

Le général romain Lucio Vero, ayant vaincu Vologèse, roi des Parthes, est tombé amoureux de Bérénice, sa soi-disant “veuve”. Résistant aux menaces et aux flatteries de Lucio, elle reste constante dans son attachement à son époux qu’elle retrouvera à la fin de l’opéra.

 

 “Créé à Ludwigsburg en 1766, Il Vologeso, du nom du personnage principal, un roi parthe fait prisonnier par les Romains, utilise un livret de Mattia Verazi mettant au goût du jour un original d’Apostolo Zeno déjà souvent mis en musique sous le titre de Lucio Vero, nom du général romain. Les airs de l’acte I campent les personnages, ceux de l’acte II exploitent leurs contradictions intérieures.” (d’après “Le Monde de la Musique” – mars 1999)

 

“Créé en 1766, Il Vologeso est l’un des derniers opéras composés par Jommelli pour la cour de Stuttgart avant son retour à Naples trois ans plus tard. L’ intrigue du livret, que le poète de cour Mattia Verazi basa sur un livre plus ancien de Zeno, est une histoire héroïque de fidélité conjugale. Le général romain Lucio Vero, ayant vaincu Vologèse, roi des Parthes, est tombé amoureux de Bérénice, sa soi-disant “veuve”. Résistant aux menaces et aux flatteries de Lucio, elle reste constante dans son attachement à son époux qu’elle retrouvera à la fin de l’opéra. A partir de ce modèle type d’opera seria, Verazi produisit un livret solide qui permit à Jommelli d’exploiter à fond les innovations qu’il commençait à introduire dans ses opéras à l’époque. Le général romain Lucio Vero, ayant vaincu Vologèse, roi des Parthes, est tombé amoureux de Bérénice, sa soi-disant “veuve”. Résistant aux menaces et aux flatteries de Lucio, elle este constante dans son attachement à son époux qu’elle retrouvera à la fin de l’opéra.” (Goldberg – 1999)