CD Les Indes Galantes (CBS)

COMPOSITEUR Jean-Philippe RAMEAU
LIBRETTISTE Louis Fuzelier

 

ORCHESTRE La Grande Ecurie et la Chambre du Roy
CHOEUR Ensemble Vocal Raphaël Passaquet
DIRECTION Jean-Claude Malgoire

 

Hébé, Fatime Anne-Marie Rodde soprano
Bellone, Osman, Don Alvar Christian Tréguier basse
Emilie Rachel Yakar soprano
Valère, Carlos, Tacmas, Damon Bruce Brewer ténor
Huascar Pierre-Yves Le Maigat basse
Phani, Zaïre Sonia Nihoghossian soprano
Ali Jean-Christoph Benoît baryton
Adario Jean-Marie Gouélou ténor
Zima Janine Micheau soprano

 

DATE D’ENREGISTREMENT 1974
LIEU D’ENREGISTREMENT
ENREGISTREMENT EN CONCERT

 

EDITEUR CBS
COLLECTION
DATE DE PRODUCTION
NOMBRE DE DISQUES 3
CATEGORIE LP

 

 

Prix du Festival des arts au Japon – 1974

Critique de cet enregistrement dans :

L’Avant-Scène Opéra – décembre 1982 – “Les Indes galantes”

“Malgoire gardera toujours pour lui d’avoir tenté avec Les Indes galantes une expérience qu’il n’a pas complètement réussie, certes, mais qui amorçait incontestablement un renouveau de l’interprétation de Rameau et de la musique française dite (à tort) baroque. Il a montré depuis, et avec quels résultats, comment il a su tirer parti des faiblesses mêmes sinon des erreurs de cet essai si passionnant. Les aspects positifs de son intégrale sont déterminants : ils désignent en Rameau un prodigieux rythmicien à l’invention sans cesse en éveil, progressant par impulsions successives, ce qui justifie l’adoption d’un phrasé anguleux, de tempi serrés, de sonorités âpres. Tout ceci aboutit à donner une véritable pulsation théâtrale à une partition qui n’est pas toujours dramatique à l’évidence. Pour Malgoire, Rameau est un génie latin, un peu rude, débordant de vitalité… Il faut écouter la version de Malgoire pour son aspect inventif, pour tout ce qu’elle annonce et tout ce qu’elle risque.”