Le Ballet de la Jeunesse

COMPOSITEUR Michel-Richard DELALANDE
LIBRETTISTE Antoine Morel

 

Ballet en un prologue et trois intermèdes, exécutés à Versailles, sur le “petit théâtre”, entre les actes d’une comédie de Dancourt (?), le 28 janvier 1686. La chorégraphie était de Beauchamp, le livret de Morel, valet de chambre de la Dauphine, également chanteur.

Mlle Delalande chantait le rôle de Palès.

Parmi les danseurs, Mlle de Blois, la duchesse de Bourbon, Mlles de La Fontaine et Desmatins.

C’est dans cette oeuvre que le danseur Claude Balon (*) (ou Ballon) aurait fait ses débuts.

(*) Claude Balon, né vers 1644 et mort en 1744 à Paris, fut “maître de l’Académie royale en fait de danse”. « Il entra à l’Opéra en l’année 1691; c’est le plus gracieux et le plus habile danseur qui eût jamais paru sur le théâtre de l’Académie Royale de Musique. Les grâces de la figure, la régularité de la taille quoique au-dessous de la médiocre et peut-être par là plus propre à la danse. Une oreille d’une exactitude parfaite, la jambe bel1e, les bras admirables ; si l’on ajoute à cela. du feu et de la légèreté, avec un certain air tendre qu’il mettait dans les attitudes, surtout dans les pas de deux, on ne sera plus surpris de la réputation qu’il se fit à l’Opéra et de celle qu’il conserve encore… »

Le ballet avait été préparé pour être dansé à Fontainebleau, mais le succès du ballet du Temple de la Paix de Lully fit retarder son exécution.

Le ballet fut repris tous les lundis jusqu’au Caresme, soit les 4, 11, 18 et 21 février 1686.

Delalande reçut 500 livres pour la musique. Au cœur de l’ouvrage se situe une Chaconne de soixante-et-une variations, dite Chaconne de la Jeunesse.

Le livret fut imprimé par Christophe Ballard en 1686, puis à Amsterdam en 1701. Philidor copia la partition.

 

 Livret disponible sur livretsbaroques