La Furba e le Sciocco (La Friponne et le Sot)

COMPOSITEUR Domenico SARRO
LIBRETTISTE Giovanni Ambrogio Migliavacca

 

Intermezzo à deux voix, créé en même temps que le dramma per musica Artemisia, au teatro San Bartolomeo de Naples, le 7 janvier 1731.

 

Argument

Il met en scène le Comte Barlacco épris d’une française tombée dans la misère, Madame Sofia. Pour éprouver son amour, celle-ci va se déguiser et le soumettre à la tentation en lui présentant ses nièces. Le stratagème, bien sûr, ne fonctionnera pas et donnera l’occasion au Comte plein d’ardeur, de chanter pour sa belle. C’est par une danse joyeuse que se conclut l’histoire.

 

 Représentations :

Naples, Teatrino di Corte di Palazzo Reale – 4, 5, 6, 8, 9, 11, 12, 13 mai 2012 – dir. Bruno Praticò

Monopoli – Chiesa San Pietro – 6 mai 2007 – XXVIIe Stagione Concertistica – Ensemble Terra d’Otranto – dir. Vito Luigi Caramia – mise en scène Angelo De Leonardis – chorégraphie Silvia Mastrangelo, Chiarita Notarnicola – décors et costumes Associazione teatrale “P.Mancini” – Fasano – lumières Giuseppe Girolamo – avec Angelo De Leonardis, baritono (Barlacco), Damiana Mizzi, soprano (Sofia), Daniela Addante, Giovanni Goffredo (Finti nipoti di Sofia), Alberto Allegrezza (récitant)
Dieppe – Théâtre du Casino – 6 octobre 2005 – La Petite Bande – dir. Sigiswald Kuijken – mise en geste Béatrice Cramoix – chorégraphie Sigrid’t Hooft – première recréation moderne – avec Marie Kuijken, soprano (MadameSofia), Fulvio Bettini, baryton (Comte Barlacco)