Giacomo (Jaime) FACCO

Giacomo (Jaime) FACCO
1676 (Venise) – 16 février 1753 (Madrid)

Giacomo Facco

LAS AMAZONAS DE ESPANA
AMOR ES TODO INVENCION (JUPITER Y AMPHITRYON)
AMOR AUMENTA EL VALOR
IL FARAMONDO
dramma per musica en trois actes – livret d’Apostolo Zeno – représenté à Messine, le 19 décembre 1709
FIERAS AFEMINA AMOR
comédie en trois actes – livret de Alejandro Rodríguez, d’après Pedro Calderón de la Barca – représenté à Madrid le 17 avril 1724
LA HAZANA MAYOR DE ALCIDES
opera scenica en el estilo italiano en deux actes – livret de José de Canizares – représenté à Madrid le 30 mars 1723
PENELOPE LA CASTA
dramma per musica en trois actes – livret de Matteo Noris – représenté à Messine, le 10 février 1713 – acte III de Facco, actes I et II de P. Pizzolo
LE REGINE DI MACEDONIA
dramma per musica en trois actes et un prologue – représenté le 19 décembre 1710 à Messine
I RIVALI GENEROSI
dramma per musica en trois actes – livret d’Apostolo Zeno – représenté à Messine en 1712

 

Violoniste et compositeur vénitien actif à la cour d’Espagne à Madrid. A l’origine, il avait été invité à Lisbonne comme maître de musique de la princesse Maria Barbara à partir de 1720, cela par l’intermédiaire du vice-roi espagnol à Messine. Avant de partir pour l’Espagne, il publia à Amsterdam une série de concertos en deux volumes (1716-1719). À Madrid, il occupa à la chapelle royale des postes de maître de clavecin du jeune prince Luis et, plus tard, de maître de musique du prince Charles, fils d’Isabelle Farnèse et futur Charles III. En 1721, son opéra espagnol en deux actes (un “melodrama al estilo italiano“) Amor es todo invencion, o Jupiter y Amphitrion fut représenté devant Philippe V et sa cour au théâtre royal du Buen Retiro. En 1728, sa zarzuela Amor aumenta el valor fut donnée dans le palais de l’ambassadeur d’Espagne à Lisbonne. Son fils Pablo (1711-1769) entra en service royal comme violoniste de la chapelle en 1728. (Guide de la Musique Baroque – Fayard)