CD Jephté

Jephté

COMPOSITEUR Michel Pignolet de MONTECLAIR
LIBRETTISTE Abbé Simon Joseph Pellegrin

 

ORCHESTRE Les Arts Florissants
CHOEUR
DIRECTION William Christie

 

Apollon, Phinée Nicolas Rivenq
Polymnie, une Israélites Sylviane Pitour
Terpsicore Sylvie Colas
Vénus, Almasie Claire Brua
La Vérité, une Habitante, une Bergère Mary Saint-Palais
Jephté Jacques Bona
Iphise Sophie Daneman
Ammon Mark Padmore
Abdon Bernard Loonen
Abner Jean-Claude Saragosse
Un Habitant François Bazola
Un Hébreu Patrick Foucher
Une Israélite Emmanuelle Gal
Elise Anne Pichard

 

DATE D’ENREGISTREMENT juin 1992
LIEU D’ENREGISTREMENT
ENREGISTREMENT EN CONCERT

 

EDITEUR Harmonia Mundi
COLLECTION
DATE DE PRODUCTION réédition octobre 2002
NOMBRE DE DISQUES 2
CATEGORIE

 

 

Critique de cet enregistrement dans :

Opéra International – décembre 1992 – appréciation 4 / 5

“William Christie a choisi la première version composée par Montéclair…La distribution est nettement dominée par l’émouvant Jephta de Jacques Bona, dont le léger tremblement de voix ne peut pourtant réellement entamer ni l’agrément du timbre ni surtout la superbe musicalité : pas d’effets convenus ni de fausse déclamation, mais une intelligence des nunances et des phrasés plus que remarquable…Sophie Daneman n’est que gentillette dans le rôle d’Iphise…Claire Brua en Almasie chante avec plus de conviction, mais ni la voix ni le ton n’ont beaucoup de caractère…Reste le choeur maganifiquement travaillé, et l’orchestre, impeccable techniquement.”

Le Monde de la Musique – novembre 1992 – appréciation 4 / 5 – technique 7

“Il nous faut admirer l’élasticité des ensembles instrumental et vocal, le travail d’un continuo sans cesse inventif, les incarnations de Claire Brua et Nicolas Rivenq, mais aussi émettre quelques réserves sur la vocation “tragique” de William Christie, toujours ennemi d’accents trop marqués, sur un Jephté trop monocorde, un Ammon et une Iphise à l’élocution évasive. Une interprétation sensible, sinon toujours émouvante.”