Saints en Z

Zacharie (Zaccaria) :

. Zacharie (6 septembre), prophète.

. Zacharie, prêtre juif, époux de sainte Elisabeth, père de saint Jean-Baptiste. Frappé de mutisme à l’annonce de la naissance de Jean-Baptiste, il recouvra la parole en décidant de l’appeler Jean, et chanta son Benedictus, se retira au désert lors du massacre des Innocents, fut égorgé près de son autel. Nom hébreu (Dieu se souvient). Fête le 5 novembre.

. Zacharie, patriarche de Jérusalem, lors de l’invasion de Chosroès, vit emporter la vraie Croix et fut fait prisonnier, revint quinze ans plus tard avec la relique, mort en 633.

. Zacharie, pape de 741 à 752, né en Grèce, mort à Rome. Il donna la couronne de France à Pépin le Bref, et amena Carloman, fils de Charles Martel, frère de Pépin le Bref, duc d’Austrasie de 741 à 747, à se faire moine au mont Cassin. Fête le 15 mars.

. Zacharie (26 mai), second évêque de Vienne, en Dauphiné, martyr sous Trajan, empereur de 98 à 117. Fête le 26 mai.

Zachée : évêque de Jérusalem, mort en 116. Fête le 23 août.

Zénaïde : cousine de saint Paul, passa sa vie en prières, et mourut d’un piqûre au pied. Fête le 11 octobre.

Zénon : africain, évêque de Vérone, né en Afrique, mort à Vérone, en 380. Fête le 12 avril.

Zéphyrin (ou Zéphirin) (PR : Zéphirine) (Zefirino) (26 août) : pape de 199 à 217, d’origine romaine. Son pontificat fut troublé par les persécutions de Septime-Sévère, empereur romain de 193 à 211. Il eut comme diacre saint Calliste qui lui succéda. Nom issu du latin « zephyrus » (zéphir, vent d’Ouest). Fête le 16 juillet (26 août) (20 décembre).

Zita (ou Zite) (PR : Zelda) (27 avril) : née en 1211 (1218), près de Lucques, domestique modèle, toute sa vie, morte en 1271 (ou 1278). Patronne des employés de maison. Fête le 5 juillet (27 avril).

Zoé :

. Zoé (2 mai), martyre, avec son mari saint Exupère, et ses deux fils, dont saint Théodule, esclaves à Attalia en Pamphilie, actuellement en Turquie, après que leur maître ait exigé qu’ils sacrifient aux dieux. Brûlés vifs en 127, sous Adrien, empereur de 117 à 138. Nom issu du latin « zeta » (chambre à coucher). Fête le 2 mai.

. Zoé (5 juillet), martyre à Rome en 286, convertie par saint Sébastien. Fête le 3 juillet.

Zosime :

. Zosime, prêtre et moine de Palestine, né vers le milieu du IVème siècle, mort au milieu du Vème. C’est à lui que sainte Marie l’Egyptienne fit le récit de ses égarements. Fête le 4 avril.

. Zosime, pape de 417 à 418, d’origine grecque. Il condamna le pélagianisme, hérésie du breton Pélage, qui considérait que l’homme peut par ses seules forces échapper au péché. Il intervint en faveur de l’évêque d’Arles contre celui de Marseille qui lui disputait la suprématie sur la Narbonnaise. Fête le 26 décembre.

. Zosime, évêque de Syracuse, né vers 570, mort en 660. Fête le 30 mars.

Zotique : prêtre dévoué au service des malheureux, à Constantinople au IVème siècle. Il suivit l’empereur Constantin lorsque ce dernier transporta le siège de l’empire à Byzance, en 328. Il fonda le premier hôpital à Constantinople. Mort en 350. Fête le 31 décembre.