Saints en Y

Yolaine : vierge du diocèse de Soissons

Yolande : fille du roi Béla IV de Hongrie. Après la mort de son mari, Boleslas le Pieux, duc de Kalisz, elle s’établit chez des clarisses polonaises, près de Poznan, et mourut abbesse, en 1299

Yon : compagnon et disciple de saint Denis de Paris, évangélisa Chartres (ou Châtres, devenue Arpajon). Nom germain « Eudo ». Fête le 22 septembre.

Yriez (ou Yrieix) (Géo : Sériès) : né à Limoges, disciple de saint Nivet de Trèves, fonda en Limousin le monastère d’Atane, devenu saint Yrieix, mort en 591. Nom issu du latin « Aredius ». Fête le 26 août.

Yved : voir Evode.

Yves (PR : Erwan, Erwana, Yvon, Yvonne, Yvanna, Youenn) (Ivone) :

. Yves de Chartres, né en 1040, près de Beauvais, étudia à l’abbaye du Bec avec saint Anselme, sous Lanfranc, chanoine régulier à Beauvais en 1078, puis évêque de Chartres. en 1091, sacré à Rome par Urbain II. Il excommunia Philippe Ier qui avait répudié sa femme pour en épouser une autre. Mort en 1116. Nom issu du celtique « iv » (if). Fête le 28 mai (20 mai).

. Yves de Bretagne (19 mai) (19 mai), Yves Hélory, dit l’Avocat des Pauvres, né au manoir de Kermartin, près de Tréguier en 1253. Il partit en 1267, avec son maître Jean de Kerangos faire de longues études de droit à Paris, puis en 1277 à Orléans, fut nommé juge ecclésiastique de Rennes en 1280. Célèbre par son intégrité dans ses fonctions, il fut ordonné prêtre contre son gré, nommé curé de Trédrez en 1285, puis de Louannec, en Côtes-du-Nord de 1292 à 1298. Il se retira dans son manoir familial de Kermartin où il vécut dans la pauvreté et accueillit les pauvres, devenant leur avocat, et mourut en 1303. Son tombeau devint un lieu de pèlerinage. En 1330 un procès prit acte de 79 miracles, dont 14 résurrections, et en 1347, il devint le second saint breton à être canonisé par le pape. Un grand pardon a lieu à l’église du Minihy le 19 mai. Patron des avocats, des avoués, des assureurs, des notaires. Patron de la Bretagne. Fête le 19 mai.

Yvette (ou Jutte) (13 janvier) (23 octobre) : née à Huy, près de Liège en 1158, mariée à 13 ans, eut trois enfants. Veuve à 18 ans, elle se dévoua aux lépreux dans un lazaret près de Huy, puis mena une vie religieuse et mourut en 1228. Fête le 13 janvier.

Yvy : breton, du VIIème siècle.