- ROCHES METAMORPHIQUES -

Retour page d'accueil

   

Almandin : minéral, variété de grenat, que l'on trouve dans les gneiss. Formule : Fe3Al2(SiO4)3. Couleur rouge à brun.

Amphibolite : roche métamorphique, pauvre en silice, résultant d'amphibole et de plagioclase

Andalousite : aluminosilicate de même formule que le disthène (Al2SiO5), minéral de métamorphisme de contact. Couleur rose à rouge. Fréquent là où les schistes sont au contact du granite.

Ardoisier (schiste) : roches de faible métamorphisme, formées par écrasement de sédiments argileux. Roche tendre, de couleur noirâtre ou grise, se débitant facilement. 

Calcschiste : schistes provenant de marnes calcaires, contenant de la chlorite et des plaquettes de calcaire microcristallines à surface souvent satinée (schistes lustrés).

Cipolin : roche métamorphique dérivant du calcaire. Variété de marbre, composée de calcite et d'autres minéraux, d'aspect feuilleté et de couleur claire, rosée ou bleutée. Se rencontre souvent en masse isolée dans les massifs métamorphiques. Nom dérivant du latin "cipola" : oignon. Souvent employé par extension pour désigner tout calcaire cristallin.

Chloritoschiste (ou schiste chloriteux) : schiste de couleur vert foncé, contenant des paillettes ou lamelles de chlorite.

Disthène : minéral de moyen métamorphisme, silicate d'aluminium triclinique (Al2SiO5), associé aux grenat, staurotide, quartz et pegmatite. Couleur bleuâtre, aspect nacré. Se rencontre dans les schistes cristallins et les gneiss

Epidote : minéral de la famille des aluminosilicates de calcium et de fer, né de la décomposition thermale et de l'altération des aluminosilicates riches en fer. Peut contenir également d'autres métaux rares. Cristaux allongés, transparents, de couleur vert foncé. Se trouve dans les roches métamorphiques et magmatiques.

Graphite : forme tendre du carbone pur (le diamant étant la forme dure). Formé à haute température dans les roches métamorphiques.

Gneiss : roches de métamorphisme profond, issues de roches sédimentaires (grès), dites paragneiss, ou de roches magmatiques (granites, syénites, rhyolites), dites orthogneiss. Aspect feuilleté, avec alternance de cristaux clairs (quartz et feldspath) et noirâtres, riches en fer et manganèse (micas, amphibole, hornblende). On distingue les gneiss rubanés, à lit bien marqué, des gneiss granitoïdes (grains grossiers), et des gneiss oeillés (à lentilles ovoïdes d'orthose). Roches proches : granulite, leptynite, migmatite.

Granulite : roche de haut métamorphisme, voisine du gneiss, de teinte claire, constituée de quartz, feldspath, et parfois grenat et pyroxène.

Grenat : minéral caractéristique des roches métamorphiques, de la famille des silicates associés à des métaux variés, de formule générale X3Y3(SiO4)3, X pouvant être du calcium, du magnésium, du fer, du manganèse, Y du fer, de l'aluminium, du chrome ou du titane. Couleur brun à rouge. Forte densité. Cristaux dodécaédriques rhomboïdaux, à 12 faces en forme de losange. Variétés : grossulaire (calcium, aluminium), hessonite, almandin (fer, aluminium), pyrope (magnésium, aluminium), de couleur rouge sombre, uvarovite (calcium, chrome), andradite et mélanine (calcium, fer), spessartine (manganèse, aluminium).

Leptynite : roche de haut métamorphisme, voisine du gneiss, à grain fin, renfermant souvent du grenat.

Lustrés (schistes) : roches feuilletées résultant du métamorphisme de roches sédimentaires (sables, calcaires), contenant des minéraux en paillettes donnant une coloration verdâtre et un toucher soyeux. Souvent composés de calcschistes.

Marbres : roche métamorphique dérivant, par écrasement et élévation de température, de roches calcaires. Composé de calcite et de couleur blanche à l'état pur, mais renfermant souvent diverses impuretés qui forment des veines. Variétés : marbre blanc, marbre rouge, marbre noir, marbre vert, cipolin. 

Métamorphisme : transformation de roches sédimentaires ou éruptives en roches métamorphiques ou cristallophylliennes par des phénomènes mécaniques, thermiques et chimiques, notamment élévation de la température (jusqu'à 1.200°) et de la pression (environ 2.500 Kg/cm2). Le métamorphisme peut être léger (schistosité), plus poussé, provoquant une recristallisation fine (micas), ou grossière (gneiss). Il peut être général (ou régional) ou de contact (à l'occasion de la remontée des roches magmatiques à travers des roches sédimentaires). On distingue selon que les roches d'origine :

 . roches sédimentaires

 . argiles et marnes transformées en schistes argileux, phyllades, schistes sériciteux et chloriteux, micaschistes, gneiss ;

 . calcaires en marbres, cipolins, micaschistes, serpentine ;

 . sables et grès en quartzites ;

 . charbons en anthracite et gneiss graphiteux.

 . roches magmatiques

 . granites et rhyolites transformées en gneiss, micaschistes ;

 . gabbros et diorites en "roches vertes", schistes verts et chloriteux, amphibolites, pyroxénites ;

 . péridotites en schistes verts et chloriteux, talcschistes et serpentinite.

Micaschiste : roche cristallophyllienne, de moyen métamorphisme, issue de roches argileuses et gréseuses, contenant nombreux minéraux. Alternance de lits de micas et de cristaux de quartz. Aspect feuilleté et brillant. 

Migmatite : mélange de roches de type granite et gneiss.

Ophiolites : ensemble des "roches vertes" provenant du métamorphisme de roches magmatiques basiques et basaltiques. Couleur dominante verte.

Phlogopite : mica très clair, riche en magnésium, fréquent dans les calcaires métamorphiques. Voisine de la biotite.  

Phyllade : schistes cristallins, d'aspect feuilleté. Nom dérivant du grec "phullon" : feuille). Comprend le schistes ardoisiers, les schistes sériciteux et les talcschistes.  

Prasinite : roche métamorphique dérivant du gabbro, à débit schisteux, de couleur verte, riche en amphibole, épidote, chlorite.

Protogine : roche grenue porphyroïde, à structure schisteuse, à cristaux de quartz, feldspath et mica noir. Correspond à du granite légèrement métamorphisé (ortho-gneiss). 

Pyrope : minéral, variété de grenat, de couleur rouge sombre. Composant des roches éruptives riches en péridot (serpentines). Formule : Mg3Al2(SiO4)3. 

Quartzite : roche métamorphique siliceuse dérivant des sables, grès, composée de cristaux de quartz. Très dure et compacte, formée de sable aggloméré par un ciment lui-même cristallisé, de couleur claire gris-brun. Variété : quartzophyllades.

Quartzophyllade : quartzite d'aspect feuilleté.

Schiste : famille de roches métamorphiques issues du métamorphisme de sédiments argileux. Variétés :

 . phyllades (schistes cristallins) : schistes ardoisiers, séricitoschiste, talcschiste ;

 . chloritoschiste, contenant du chlorite, de couleur verte ;

 . calcschistes (issus de marnes, contenant chlorite et calcaire).

Séricitoschiste : roche métamorphique contenant de la séricite, variété soyeuse de mica blanc. Couleur gris à vert.

Serpentinite : roche de métamorphisme profond, à faible teneur en silice, dérivant de péridotites, notamment de serpentine. Feuilletée, tendre, et de teinte verte. 

Staurotide (ou staurolite) : aluminosilicate contenant du fer , minéral de méramorphisme moyen (micaschistes, gneiss), souvent associé au disthène et au grenat. Formule : 2Al2SiO5 Fe(OH)2. Cristallise en prismes, parfois imbriqués en croix (nom dérivant du grec "stauros" : croix). Couleur brun-rouge. 

Talcschiste : roche métamorphique contenant du talc et de la stéatite. Toucher onctueux. Couleur blanchâtre.  

Vertes (roches) : voir ophiolite

Retour page d'accueil 

Haut de page