Antiochus und Stratonica

Antiochus und Stratonica, par David - 1774

 

COMPOSITEUR Christoph GRAUPNER
LIBRETTISTE Barthold Feind

 
Composé en 1708 par Graupner sur un livret en allemand et en italien de Berthold Fein, d’où son titre : Antiochus und Stratonica, L’amore ammalato oder Die kränkende Liebe.
Il était alors claveciniste à l’opéra de Hambourg, le Theater-am-Gänsemarkt.
Le livret de Barthold Feind (*) est inspiré de Plutarque, Assarini et Corneille.
(*) Barthold Feind, né en 1678, et mort en 1721, à Hambourg. Il obtient une licence en droit à Halle, revient à Hambourg où il travaille comme librettiste pour l’Opéra, pour Reinhard Keiser et Christoph Graupner. En 1917, il passe une année de captivité au Danemark, puis meurt à Hambourg d’un accident, à l’âge de quarante-trois ans.

 

Personnages : Antiochos, prince royal, fils de Seleucos ; Stratonica, nouvelle épouse de Seleucos, fille du roi Demetrio ; Mirtenia, princesse perse et magicienne ; Seleucos, roi de Syrie, père d’Antiochos ; Negrodoros, serviteur comique, Arlequin et maître des cérémonies ; Demetrios, trésorier royal, prince de sang royal ; Ellenia, épouse de Demetrios ; Erasistratos, chirurgien macédonien, ambassadeur du roi de Macédoine, sous le nom de Hesychios.

Argument :
Lorsque Antiochos, fils du roi Séleucos, rencontre la nouvelle épouse de son père, Stratonica, il est immédiatement frappé par son exquise beauté. Estimant que ses désirs pour Stratonica ne pourront jamais être réalisés, Antiochos devient fou et reste prostré sur son lit de mort. En examinant le prince, le médecin de la cour découvre que son coeur s’emballe chaque fois que Stratonica entre dans la pièce, et éclaire le roi sur la véritable nature de la maladie d’Antiochos : il est malade d’amour. Afin de sauver son fils et héritier, le roi Séleucos renonce à son trône et unit Stratonica et Antiochos comme mari et femme, tandis que la foule assemblée de la royauté et des divinités célèbre le pouvoir guérisseur de l’amour.

Représentations :
Gand – Muziekcentrum De Bijloke – 15 avril 2010 – Instrumental Ensemble Ex Tempore – dir. Swantje Hoffmann et Nicolas Achten – avec Elisabeth Scholl, soprano, Reinoud Van Mechelen, ténor, Stefan Geyer, baryton

Boston – Cutler Majestic Theatre at Emerson College – 9, 10, 12, 13, 14 juin 2009 – Great Barrington – Mahaiwe Performing Arts Center – 19, 20, 21 juin 2009 – BEMF Orchestra and Chorus – dir. Paul O’Dette et Stephen Stubbs – mise en scène et décors Gilbert Blin – chorégraphie Lucy Graham – costumes Anna Watkins – lumières Lenore Doxsee – avec Holger Falk, baryton (Antiochus), Gillian Keith, soprano (Stratonica), Tuva Semmingsen, mezzo-soprano (Mirtenia), Christian Immler, baryton (Seleucus), William Hite, ténor (Negrodorus), Marcus Ullmann, ténor Demetrius), Amanda Forsythe, soprano (Ellenia), William Sharp, baryton (Erasistratus)