Méduse

COMPOSITEUR Charles-Hubert GERVAIS
LIBRETTISTE Claude Boyer

 

Tragédie en musique en un prologue et cinq actes, sur un livret de Claude Boyer (*), d’après les Métamorphoses d’Ovide, représentée à l’Académie royale de musique, le 19 mai 1697. Rencontrant peu de succès – sans doute plus en raison du livret que de la musique – elle ne fut jouée que jusque vers le 9 juin.

Il n’y eut pas de reprise, mais quelques pages restèrent au répertoire des bals dansés chez le roi, notamment la bourrée La Savoye (en l’honneur de Marie-Adélaïde de Savoie, devenue duchesse de Bourgogne).

 

Christophe Ballard n’imprima qu’une version réduite manuscrite.

 

(*) Claude Boyer (1618 – 1698), dit l’abbé Boyer, auteur dramatique prolixe (notamment une vingtaine de tragédies, dont Porcie la Romaine et la tragédie à machines (Ulysse dans l’Isle de Circé) et considéré comme médiocre, poète, reçu à l’Académie en 1666. Méduse fut son seul livret écrit pour l’Académie royale.
Synopsis

Prologue

Une belle campagne avec au fond le temple de l’Amour

Tirsis et Iris chantent l’Amour de façon conventionnelle par le biais d’un divertissement champêtre auquel bergers et bergères prennent part tour a tour. Iris prévient le public qu’il va assister à un plaisant spectacle dans lequel « le jaloux amour » va attirer sur Méduse « un supplice effroyable ». Le divertissement se referme sur un choeur louant « un Roy qui borne ses souhaits à donner le calme à la terre ».

Acte I

Un port de mer

La glorieuse et charmante Méduse, reine des Orcades, aime Persée qui semble n’avoir d’yeux que pour Minerve, protégée par Jupiter. La fierté de la jalouse Méduse la conduit à tenter la conquête de Persée par tous les moyens humains dont elle dispose. Lorsque Persée se rend au temple de Minerve, il ignore Méduse, préférant les rigueurs d’une immortelle plutôt que celles d’une mortelle volage. Méduse espère néanmoins pouvoir acheter son amour en lui offrant grandeur, richesse et pouvoir. Neptune, qui aime Méduse et hait Persée ‘ mais qui ne connaît pas encore l’amour de Méduse pour Persée ‘ organise une fête en l’honneur de la Gorgone afin de perturber les réjouissances que Persée veut consacrer à Minerve.

Acte II

Dans le temple de Minerve où l’on voit sa statue

Persée confesse qu’il n’aime pas Minerve mais Isménie, qui se cache dans le temple de Minerve (Méduse ne connaît pas encore cet amour). Il espère monter sur le trône d’Argos. Minerve protège les amants de la tyrannie de Méduse, mais avant de leur accorder le bonheur, Persée doit « voler de victoire en victoire » car il est né pour la gloire. Neptune perturbe à nouveau les divertissements dédiés à Minerve et rend justice à Méduse. Persée s’interpose, veut défendre les autels de Minerve et défie le dieu marin en invoquant Jupiter. Le ciel s’obscurcit, le tonnerre gronde. Le dieu des dieux paraît et ordonne à Persée de fuir le temple de Minerve qui a été profané et qu’il va détruire.

Acte III

Un bord de mer où paraît un vaisseau sur lequel se sont embarqués Persée et Isménie

Isménie a peur de son amour et de son mérite bien que son protecteur la conduise au trône de sa mère. Méduse poursuit les deux amants et demande à tous ses serviteurs de chercher après eux, même aux enfers. Elle se désespère de voir Persée échapper à sa haine. Une tempête se lève et précipite le navire sur un rocher. Neptune apparaît. Il apprend à Méduse qu’il vient de capturer le couple de fuyards, que celui-ci est retenu prisonnier dans le jardin des Hespérides, et que Persée aime Isménie et non Minerve comme elle l’avait toujours cru. Sa rivale n’est donc qu’une mortelle. Méduse, par dépit, ne souhaite aimer que Neptune. L’acte s’achève sur la plainte de Méduse : un dieu se donne à elle, un mortel lui refuse son coeur.

Acte IV

Le jardin des Hespérides dont les arbres portent des pommes d’or

Méduse a en son pouvoir la destinée des deux amants, mais elle ne peut se résoudre à tuer Persée : elle est déchirée entre son amour et sa haine. Ses soeurs, les Hespérides, essaient de forcer les sentiments de Persée envers Méduse à l’aide de pouvoirs enchantés. Il résiste et provoque la colère de la Gorgone. Elle va sacrifier Isménie avec l’aide de Neptune qui, de son côté, lui assure de prévenir l’intervention de Jupiter et de Minerve. Toutefois, le dieu marin prend conscience du véritable amour dc Méduse pour Persée : il a été trompé; il n’est pas aimé et veut se venger a son tour.

Acte V

Un désert affreux, où l’on voit l’antre des Gorgones dans le fond

Méduse s’apprête à assassiner les deux amants et veut que Persée soit le témoin de la mort d’Isménie. Pendant que les deux amants souhaitent se sacrifier mutuellement l’un pour l’autre, Jupiter paraît une dernière fois et les assure encore de sa protection. On annonce que Minerve a métamorphosé les cheveux de Méduse en serpents. Mais à son tour, la reine des Orcades transforme Isménie en rocher. Persée, au désespoir, veut mourir et apostrophe les dieux injustes, puis se repent de son acte. Minerve redonne vie à Isménie et triomphe de Méduse. Persée obtiendra la main de son amie après avoir conquis la gloire.

(d’après Jean-Paul C. Montagnier – Charles-Hubert Gervais – Un musicien au service du régent et de Louis XV)

 

Livret disponible sur livretsbaroques.fr