Les Plaisirs de Versailles

COMPOSITEUR Marc Antoine CHARPENTIER
LIBRETTISTE
DATE DIRECTION EDITEUR NOMBRE FICHE DETAILLEE
2004 William Christie Erato 1

DVD

ENREGISTREMENT ÉDITION DIRECTION ÉDITEUR FICHE DÉTAILLÉE
2005 2005 Patrick Cohen-Akénine Armide

 


Divertissement, destinée à l’inauguration des « appartements du Roi », c’est à dire des soirées données au château par le Roi, composé en 1682 (H 480).
Charpentier aurait lui-même tenu le rôle du Jeu.

Personnages : La Musique, soprano ; la Conversation, mezzo-soprano ; le Jeu, haute-contre ; Comus, baryton ; un Plaisir, ténor ; Chœur.

Synopsis

Scène 1 : la Musique se réjouit de son pouvoir sur les hommes, et d’être chérie du « plus fameux de tous les conquérants ».

 

Scène 2 : la Musique est interrompue par la Conversation, au babil incessant et indiscret. La Musique accepte de continuer à chanter à condition que la Conversation se taise. Mais celle-ci ne peut tenir sa promesse. La Musique s’en va, quoique la Chœur tente de la retenir.

 
Scène 3 : Comus est appelé pour réconcilier la Musique et la Conversation. Il est prêt à leur offrir du chocolat, des vins délicieux, des confitures, des tartes. Il finit par leur proposer de jouer aux cartes avec le Dieu du Jeu.

 
Scène 4 : Le Jeu propose toutes sortes de jeux, mais la Musique ne veut que chanter, et la Conversation ne veut que du chocolat. Pendant que celle-ci se régale de chocolat, la Musique chante les louanges du Roi. La dispute reprend, puis la Musique et la Conversation finissent par se réconcilier, au grand soulagement du Choeur des Plaisirs, pour continuer à « délasser » le grand Roi de ses « travaux guerriers ».

 

 

Livret disponible sur livretsbaroques.fr


« Le sujet en est : seul le bon plaisir du monarque, dans son indépassable subjectivité, peut désigner quels sont les plaisirs auquel chacun, dans le corps social, peut objectivement s’adonner. Malgré leur agilité, livret et musique sont quelque peu lestés par tant de références et de révérences royales. » (Opéra International – janvier 1997)

 

Représentations:

Château d’Hardelot – Tour vagabonde – 3 juin 2011 – Les Folies françoises et La Pépinière des voix – dir. Patrick Cohen-Akenine – mise en scène Nathalie Vanparys

Versailles – Opéra Royal – Automne musical du Château – 9 octobre 2004 – Les Folies Françoises – dir. Patrick Cohen-Akénine – avec Sophie Karthauser, Amel Brahim-Djelloul, Cyril Auvity, Alain Buet, Julie Hassler, Anne-Marie Jacquin, Vincent Madignier, Ludovic Provost

Innsbruck – Festwochen der alten Musik – 28, 29 août 1998 – dir. William Christie – version de concert – avec Sophie Daneman, Lawson, Katalin Karolyi, Paul Agnew, François Piolino, Steve Dugardin, Nathan Berg

Musikfest de Brême – 27 septembre 1997 – Cité de la Musique – 5 octobre 1997 – Les Arts Florissants – dir. William Christie – version de concert

Opéra Bastille – Amphithéâtre – 1995 – Les Arts Florissants – dir. William Christie – mise en espace Christophe Galland